Analyse des aménagements dans cinq petites communes

Un ouvrage réalisé par le CEREMA et présentant l’analyse de cinq exemples de réaménagement des voiries et espaces publics dans de petites communes a vu le jour. Il servira principalement aux élus et techniciens de petites collectivités afin de donner des repères dans la réflexion en amont des opérations d’aménagements à venir.

Cet ouvrage présente donc des réponses apportées par cinq communes en matière d’aménagements, de choix de conception, et d’éléments de projet répondant de manière transversale aux enjeux des traversées de bourgs.

Les communes concernées sont : Beauregard dans le Lot, Ribemont-sur-Ancre dans la Somme, Grisolles dans le Tarn-et-Garonne, Cruseilles en Haute-Savoie et enfin Etoile-sur-Rhône dans la Drôme.

En effet, de nombreuses problématiques font surface lors de projet d’aménagements dans les bourgs : problèmes de sécurisation liés à la circulation, vitesses excessives, sentiment d’insécurité routière, problème de place pour les cyclistes et les piétons, manque d’accessibilité, nécessité de reprendre les réseaux, etc. Ces projets conditionnent directement la vitalité des centres-bourgs, il est donc important et même nécessaire de traiter la question.

Ces cinq études ont été réalisées grâce aux expertises de différents professionnels : ingénieurs spécialistes de l’aménagement de la voirie, architectes, urbanistes, paysagistes et sociologues.

Les usagers de la route ont également été interrogés sur les usages de l’espace public nouvellement aménagé. À l’issue de ces différents témoignages et observations, un parcours commenté a été mis en place avec les différents acteurs du projet, afin de favoriser les échanges en situation.

Parmi ces cinq analyses, quatre ambitions principales sont ressorties en matière de projet d’aménagement :

  • Organiser : conforter la vie et la structure du bourg,
  • Apaiser : faciliter le partage de la voirie, l’existence et la cohabitation des modes de déplacement
  • Qualifier : s’appuyer sur le contexte (bâti existant, paysage, éléments patrimoniaux…)
  • Dynamiser : proposer des lieux à investir et où s’attarder.

 

De plus, les aménagements des cinq bourgs étudiés sont globalement appréciés par les interrogés (la place donnée aux piétons, la beauté et le confort des espaces, présence de végétation,…). Les travaux réalisés sur l’espace public jouent un rôle essentiel sur la dynamique de la commune ou du bourg. Ils ouvrent également vers de nouvelles opportunités comme la poursuite d’aménagements, la réimplantation d’équipements communaux, etc.

 

Pour consulter cet ouvrage, cliquez ici.