Des revêtements qui ne glissent pas

Une nouvelle publication du CEREMA (Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement) est apparue concernant la question de l’accessibilité dans les villes. En effet, celle-ci est essentielle pour satisfaire l’usage de l’ensemble des structures et activités des communes. La fiche explicative fournit plus précisément des éléments concernant la glissance des revêtements afin que cela puisse être appréhendé au mieux dans les futurs projets d’aménagement d’espaces dédiés aux piétons.

En effet, les espaces dédiés aux piétons et cyclistes se multiplient : trottoirs larges, construction de parvis et de places, nouvelles aires piétonnes, des zones de rencontre…

Les villes doivent donc répondre à des exigences qualitatives et fonctionnelles : des espaces agréables, confortables tout en étant sécurisés. La glissance des revêtements concerne donc de plus en plus de collectivités territoriales.

Dès le départ, le phénomène de glissance doit être pris en compte dans les projets d’aménagement. Une réflexion sur le choix des matériaux doit être menée en profondeur pour éviter cela.  De plus, si cet aspect est négligé, des coûts plus onéreux seraient à prévoir si l’on en vient à traiter des situations dangereuses a posteriori.

Pour en savoir plus, téléchargez la publication du CEREMA